Rénovation Intérieure Maison, Hainaut

Cette rénovation a été réalisée dans un contexte très particulier. En effet, il était question de rénover la maison dans laquelle, le nouveau propriétaire avait habité étant adolescent.

Circonstance rare, il tenait absolument à racheter la maison de ses parents. Ceux-ci la quittait pour un appartement, plus pratique et plus facile à entretenir. La maison occupait et occupe encore une place importante dans la famille : elle a été construite par les propres mains du père de l’actuel propriétaire. Elle ne devait donc pas passer en d’autres mains.

A côté de cet historique familial fort, que l’on ne pouvait mettre de côté, nous avons également tenu compte, pour cette lourde rénovation, de la manière de vivre actuelle de nos clients. Ceux-ci ont habité plusieurs années dans différents lofts de la capitale. Ce mode d’habitat leur convenait parfaitement et, de plus, nous avions pour mission de leur réaliser un lieu apte à recevoir leur collection de meuble.

De commun accord, architecte et maître de l’ouvrage , nous lançions les grandes lignes du projet ;

  • Le besoin d’embrasser d’un seul regard le lieu principal de vie, pour les réceptions, les grands moments. La transformation la plus radicale fut, sans doute, de libérer le rez-de-chaussée pour permettre une vision de façade à façade sur les deux axes principaux de la maison. Ainsi depuis la salle à manger, on peut voir jusqu’au bout de la cuisine et au bout du salon, d’un seul tenant. La plus grande partie des cloisons seront donc abattues.
  • Conserver la structure. les travaux étaient lourds mais nous avons eu comme objectif de maintenir la structure existante pour éviter de rendre ce projet trop honéreux. L’escalier existant, véritable pilier de la maison, en béton armé, épais, ainsi que la toiture, les murs de façade furent conservés, sans aucune modification. Ce faisant la maison garde extérieurement et fonctionnellement (pour la circulation verticale) encore une grande part de son identité première.
  • Recréer un nouvel espace familial plus intime, pour la vie de tous les jours, à l’étage. L’étage fut complètement réorganisé pour accueillir les chambres, traitées comme des petites suites, s’organisant autour d’un petit salon télé, salon d’hiver.
  • Circuler, librement. Un point fort du projet est sans conteste la circulation, traitée comme un lacet qui tourne autour de l’escalier, il n’y a pas de réel “recoin” dans cette maison, celle-ci peut se vivre comme un parcours, tant à l’étage qu’au rez-de-chaussée. Cela donne un sentiment de liberté indéniable à la rénovation.

Comments are closed.